Troubles du sommeil

Les difficultés rencontréEs qui pourraient être améliorÉES

Sur une base régulière, vous avez de la difficulté à vous endormir, vous vous réveillez souvent durant la nuit ou très tôt le matin et avez de la difficulté à vous rendormir. Vous souffrez peut-être d’insomnie.

Les causes peuvent être assez variables. Certaines d’entre elles peuvent être reliées à des habitudes de vie comme la consommation de caféine, le manque d’exercice physique ou à des problèmes de santé (telles l’apnée du sommeil ou douleurs chroniques). Dans certains cas, l’activité du cerveau pourrait être en cause.

Ce qui se passe au niveau du cerveau:

Chez certaines personnes qui sont de nature anxieuse ou angoissée, l’activité cérébrale va souvent présenter une hyperactivité, c’est-à-dire qu’elle va avoir un excès d’ondes rapides. Cette hyperactivité va rendre plus difficile le glissement vers le sommeil, lequel nécessite un ralentissement de l’activité du cerveau afin de s’endormir.

De plus, si une personne a un cerveau « hyperactif », ce sera plus difficile pour elle d’entrer dans les phases de sommeil profond, lesquelles permettent une meilleure récupération. On pourrait alors remarquer des réveils plus fréquents durant la nuit et une fatigue qui est toujours présente au lever, même si l’individu semble avoir eu une nuit de sommeil convenable.

Chez d’autres personnes, nous remarquerons plutôt à l’EEGq, un manque de fréquences plus lentes, lesquelles sont nécessaires pour glisser vers le sommeil et, ainsi, récupérer.

Dans les 2 cas, nous pouvons entrainer le cerveau à l’aide du Neurofeedback afin de ramener l’activité cérébrale vers un fonctionnement meilleur. À mesure que les entrainements se succèdent, nous remarquons généralement une diminution de l’insomnie.

Ce que l’on entraine en neurofeedback

Selon ce que nous désirons perfectionner, plusieurs régions ou réseaux peuvent être ciblés. Voici quelques exemples de réseaux souvent entrainés afin d’améliorer les performances cognitives.

Les résultats qui pourraient être observés
  • Endormissement plus rapide
  • Réveils moins fréquents durant la nuit
  • Meilleure qualité de sommeil
  • Réveils souvent plus faciles
  • Diminution de la fatigue
L’efficacité selon les études

Un article scientifique publié par Hammer (and collegues) en 2010 a démontré une baisse considérable des symptômes de l’insomnie à la suite des entrainements en Neurofeedback. Le graphique qui suit permet de visualiser les améliorations.

tableau-isi

Ces résultats ont été présentés au congrès annuel de l’AAPB en 2010. Vous trouverez l’intégrale de l’affiche en cliquant sur le lien suivant : http://www.brainm.com/software/pubs/HammerAAPB2010.JPG

À la clinique Neuroperforma, nos clients remarquent également de belles d’améliorations au niveau de leur sommeil à la suite des entrainements en Neurofeedback.

Les services offerts sont remboursés par plusieurs compagnies d’assurances.