La démarche

Lors de l’évaluation électroencéphalographique quantitative (EEGq), le technologue en électrophysiologie médicale appose un casque muni de 19 électrodes sur la tête. Pour favoriser une bonne conduction de l’activité électrique de votre cerveau vers les électrodes du casque, un gel conducteur (solution à base d’eau et de sel) est appliqué dans chacune des électrodes. Lors de l’enregistrement de l’EEGq les électrodes placées sur votre cuir chevelu transmettent l’information à un programme informatisé, lequel permet de visualiser en temps réel les ondes électriques générées par le cerveau.

L’évaluation EEGq mesure l’amplitude de l’activité électrique du cerveau. Une analyse est ensuite réalisée par le technologue afin de comparer l’activité enregistrée avec une base normative de données. Cela permet de comparer l’activité électrique des régions cérébrales et d’identifier celles qui auraient une activité déviante de la norme.

La technique du Neurofeedback permettrait au cerveau d’apprendre à rétablir le fonctionnement des régions sous-performantes. Lorsque le cerveau génère l’activité électrique souhaitée, une récompense sonore ou visuelle est attribuée. Lors du visionnement de la vidéo ou de l’écoute de la musique, si l’activité électrique émise par le cerveau change et n’est plus optimale, le film ou la musique s’interrompt durant quelques secondes et reprend lorsque l’activité souhaitée est produite à nouveau de façon inconsciente par le cerveau. L’optimisation du fonctionnement neuro-électrique du cerveau par le Neurofeedback permettrait, la plupart du temps, de remédier en partie ou en totalité aux difficultés cognitives sous-tendues par les régions qui sont altérées.

neuroperforma_illus-FR(1.4)_2019
L’évaluation :

L’Évaluation permet de mesurer l’amplitude des ondes cérébrales dans le but de faire des liens avec les problématiques ou les objectifs visés. L’enregistrement se fait avec un casque à 19 électrodes. Les résultats de cette évaluation permettront de cibler les circuits à entrainer en Neurofeedback.

Étapes de l’évaluation :

  • Rencontre de 30 minutes avec le neuropsychologue pour discuter de la situation et des objectifs.
  • Enregistrement de l’activité cérébrale (EEGq) par un(e) technologue en électrophysiologie médicale (environ 30 min).
  • Semaine suivante : Remise d’un rapport et deuxième rencontre avec le neuropsychologue pour discuter des résultats. Le rapport présente votre activité cérébrale, les liens avec les problématiques et objectifs ainsi qu’une proposition de programme d’entrainement en Neurofeedback spécifique pour vous.

***Si vous avez un enfant en bas de 7 ans, veuillez nous contacter au 450-445-1010 avant de prendre rendez-vous.

L’ENTRAINEMENT :

L’entrainement proposé est en lien avec les symptômes rapportés et les objectifs visés. Le casque à électrodes est à nouveau installé afin de capter les signaux qui sont émis par le cerveau. Aucune stimulation électrique ou magnétique est émise par le casque.

Le Neurofeedback est un entrainement du cerveau basé sur le principe de conditionnement positif. Lorsque les régions ciblées produisent l’activité électrique s’approchant du niveau optimal désiré, une récompense est octroyée. Il s’agit du même principe que pour dresser un chien à donner la patte. Lorsque le chien effectue le comportement désiré, il reçoit une récompense. La répétition de l’exercice avec la récompense permet au chien d’acquérir le comportement. Il en est de même pour le cerveau. La répétition de l’entrainement en Neurofeedback permettrait d’acquérir l’activité cérébrale désirée et par la suite le cerveau pourrait reproduire cette activité au quotidien et les symptômes en lien avec le circuit entraîné pourraient être atténués

La récompense utilisée en Neurofeedback est une vidéo (ou de la musique). Lorsque le cerveau produit l’activité désirée au niveau des régions ciblées, la vidéo (ou la musique) joue à l’écran devant le client et lorsque le cerveau arrête, la vidéo (ou la musique) arrête. Le cerveau prendrait quelques secondes afin de comprendre l’activité qu’il doit produire et ensuite la répéter au cours de la séance. L’exercice est répété de séance en séance et c’est grâce à cette répétition que le cerveau pourrait par la suite reproduire cette activité au quotidien.

Puisqu’il s’agit d’un entrainement, il est recommandé d’en pratiquer deux par semaine. Chaque rendez-vous est d’une durée totale d’environ 50 minutes. Pendant les entrainements, six blocs de cinq minutes de Neurofeedback sont réalisés pour un total de 30 minutes. Le reste du temps est alloué à l’installation du casque, la vérification du signal et les pauses entre les blocs afin que l’entraîneur ajuste les paramètres.

Le nombre total de séances varie selon les circuits à entrainer. En général, chaque circuit nécessite une dizaine de séances de Neurofeedback.

Pour plus d’informations, obtenez une consultation téléphonique gratuite !
Les services offerts sont remboursés par plusieurs compagnies d’assurances.