450-445-1010 · info@neuroperforma.com

Témoignages

Josélito et Antoine Michaud décrivent leur expérience chez Neuroperforma.

La championne du monde de patinage artistique, Gabriella Papadakis, parle de sa réadaptation chez Neuroperforma suite à une commotion cérébrale.

Éric Collin, pompier, a subi plusieurs commotions cérébrales dont une qui l’a mis en arrêt de travail.

Il explique comment Neuroperforma l’a aidé dans son processus de guérison.

Gouvernement du Canada

Au nom de la Direction de l’Éthique et du soutien aux employés de l’Agence des services frontaliers du Canada, je tiens à remercier chaleureusement Docteure Francine Therrien pour la conférence de haut calibre présentée lors de notre congrès annuel le 9 février 2011.Les commentaires reçus témoignent de la qualité de la conférence intitulée «Stratégies d’optimisation mentale : pour la santé du cerveau » qui fut unanimement considérée comme un succès retentissant.Nous avons rarement observé autant d’enthousiasme, d’intérêt et d’appréciation de la part d’un auditoire.Docteure Therrien, en sa qualité d’oratrice hors-pair et dynamique, a présenté des stratégies novatrices basées sur les données probantes, au confluent des diverses sciences de la santé. Elle a su captiver son auditoire en proposant des leviers de changement qui peuvent faire la différence dans la vie des gens au quotidien. En somme, la conférence s’est avérée une véritable bougie d’allumage pour notre équipe.

Stuart MacPherson
Directeur principal p.i. de l’éthique et du soutien aux employés
Direction générale des ressources humaines
Agence des services frontaliers du Canada

Association canadienne des distributeurs de produits chimiques

J’ai eu, à deux reprises, l’occasion d’entendre la conférence du Dr Francine Therrien : une fois dans le cadre de notre association, l’Association Canadienne des Distributeurs de Produits Chimiques (ACDPC), et l’autre à une conférence publique, et à chaque fois j’ai été impressionnée par ses connaissances, son dynamisme, son professionnalisme,et son aisance à communiquer son savoir. Sa conférence est vivante, interactive, et elle nous fait sérieusement réfléchir sur nos habitude de vie! Mme Therrien nous apporte une vision toute nouvelle sur nos facultés mentales et physiques,et nous régale avec les dernières découvertes, tout en nous suggérant des moyens d’incorporer changements et améliorations dans nos vies quotidiennes.
Je crois sincèrement que c’est un cadeau que l’on se fait à soi-même en assistant à cette conférence, et je la recommande à tous ceux qui veulent comprendre et améliorer non seulement leurs capacités cérébrales, mais également physiques, et mener une vie meilleure! Vous adorerez!

Lise Descoteaux, Directeure, Qualité et Affaires Réglementaires
Unipex Solutions Canada Inc.
Présidente de l’Association Canadienne des Distributeurs de Produits Chimiques, région du Québec.

Ministère de l’emploi et de la solidarité sociale

« Le personnel du Centre de services de Longueuil a eu la chance d’assister à la conférence
” Bien dans son cerveau, d’attaque au boulot! “.
Les gens sont de plus en plus conscients de leur responsabilité individuelle pour se garder en santé. La peur de vieillir, le manque de ressources dans le milieu de la santé ont peut-être accéléré cette prise en charge. La conférence de madame Therrien répond exactement à ce besoin. Sa présentation audio-visuelle est intéressante, elle a une excellente maîtrise du sujet et une facilité à rendre ses connaissances accessibles. Jamais culpabilisante, elle offre des suggestions visant à améliorer notre condition physique, notre façon de s’alimenter, elle présente les risques de maladies associées à de mauvaises habitudes. Le personnel du centre a bien apprécié cette rencontre et la disponibilité de madame Therrien à répondre à leurs interrogations. Nous recommandons cette conférence à tous: un pas vers la santé et la longévité. »

Carmel Arbour, Directrice. Centre de services de Longueuil, Ministère de l’emploi et de la solidarité sociale

Gouvernement du Québec

«Nous avons eu le privilège d’assister à une conférence “Bien dans son cerveau, d’attaque au boulot!”. Notre équipe de travail a beaucoup apprécié. Mme Therrien a rendu le contenu d’une manière fort dynamique, ce qui a eu pour effet de nous captiver et susciter des changements dans nos habitudes de vie.»

Normand Lévesque, Agent de recouvrement, Gouvernement du Québec

Jocelyne Monty

Madame Jocelyne Monty est ex-présidente du Conseil d’administration de la Fondation des maladies mentales et présidente de la Fondation Libermont. Son travail à la cause de la maladie mentale lui a valu plusieurs distinctions. Elle a été reçue membre de l’Académie des Grands Montréalais et est lauréate du Prix d’humanisme Jacques-Voyer de l’Association des médecins psychiatres du Québec (AMPQ), du prix Champion national pour la santé mentale (de l’Alliance canadienne pour la maladie mentale et la santé mentale), ainsi que du Mérite philanthropique des Mercuriades 2008 de la Fédération des chambres de commerce du Québec, pour n’en nommer que quelques-unes.

Lettre de référence – Jocelyne Monty

Notre cerveau peut parfois nous jouer de bien vilains tours… mais il peut aussi nous faire des cadeaux. L’approche utilisée par Neuroperforma est porteuse d’espoir parce qu’elle révèle que le cerveau peut améliorer ses capacités et se guérir, et ce, par des méthodes accessibles à tous.

Chacun d’entre nous peut bénéficier des méthodes proposées car elles peuvent servir pour traiter ou prévenir certains problèmes de santé mentale, mais aussi pour optimiser les capacités du cerveau et par conséquent, nos plus précieuses capacités humaines.

J’ai une grande préoccupation pour la cause des maladies mentales. Elles frappent sans distinction bébés, enfants, adolescents, femmes et hommes de toutes les langues, toutes les races, de tous les milieux sociaux depuis des centaines, voire des milliers d’années.

Malgré la connaissance de ces faits, malgré la percée d’information sur le sujet, aujourd’hui il y a encore plein de honte et de stigmates rattachés aux maladies mentales. Ils sont aussi présents chez les personnes qui souffrent que dans le regard des personnes saines.

On dit même que ces stigmates sont plus forts chez les personnes malades, car elles se jugent. Mais cette attitude est aussi largement influencée par les regards et les commentaires négatifs envers elles. Devant leur impuissance, elles ont appris à se taire, à se refermer sur elles-mêmes et à s’isoler, ce qui fait que la vie leur semble encore plus pénible.

Beaucoup de gens malades s’identifient à leur maladie alors que dans les faits, ce sont des individus momentanément souffrants qui, d’autre part, sont uniques, riches de leurs talents et connaissances, dignes d’amour et de respect.

La première fois que j’ai rencontré Francine Therrien, j’ai été impressionnée par sa passion pour la cause des maladies mentales et sa sincère empathie pour ceux qui en souffrent. Je dirais que cette passion et cette empathie l’ont poussée à développer de nouvelles approches applicables tant dans le traitement des maladies mentales que dans l’optimisation de nos capacités cérébrales.

Francine nous présente une « médecine » active, une approche où le client se prend lui-même en mains avec l’aide du « coaching » de Francine et de son équipe. Le client pose des gestes concrets pour sa rémission ou son actualisation mentale, avec des solutions qui procurent résultats et espoirs en promouvant l’amour et le respect de soi.

On dit que ça prend un village pour élever un enfant. Moi, je crois que pour changer notre interprétation de la maladie mentale et notre approche envers les personnes qui souffrent de troubles de santé psychologique, ça prend le monde entier et chacun de nous, en commençant avec des personnes comme Francine Therrien.

Commençons par traiter nos malades avec autant de respect que leurs maladies le méritent, avec empathie pour leur grande souffrance, avec admiration pour leurs efforts à se guérir. Sans oublier l’amour, car c’est là le traitement par excellence, pour nous tous, malades ou pas!

Pour ceux d’entre nous qui se sentent fragiles, essayez d’appliquer les méthodes présentées dans le livre « reConstruisez votre cerveau » afin de ne pas avoir à vivre tous les tourments découlant d’un cerveau trop détérioré par les stress de la vie.

Et pour ceux qui jouissent d’une belle santé psychologique, l’application des méthodes proposées dans ce livre ne peut qu’accroître vos capacités à rendre votre vie et ce monde meilleurs.

Et si chacun profitait de cette approche humaine et efficace pour développer son potentiel mental, que nous soyons atteints d’un trouble de santé psychologique ou non, nous pourrions apporter notre importante contribution à améliorer le monde dans lequel nous vivons, un meilleur cerveau à la fois.

Jocelyne Monty