450-445-1010 · info@neuroperforma.com

Chocs post-traumatiques

L’utilisation du neurofeedback et de l’IMO

Vivre un épisode traumatique s’imprègne dans le cerveau et peut laisser des séquelles importantes : anxiété, hypervigilance, troubles du sommeil, de consommation, etc..

Alors que faire pour calmer les circuits nerveux qui ont été stimulés par un événement traumatique? On peut utiliser des substances calmantes telles la médication. On peut aussi utiliser la psychothérapie, mais il faut le faire en mains sûres car chaque fois que l’on ramène un souvenir ou que l’on réutiliser son circuit nerveux, soit on l’imprègne encore davantage dans notre esprit, soit on le transforme, pour le meilleur ou pour le pire.

À la clinique Neuroperforma, nous utilisons différentes techniques qui ont fait leurs preuves, soit le neurofeedback, le biofeedback et l’Intégration par les Mouvements Oculaires (IMO). Le rôle du neurofeedback sera de calmer les régions du cerveau qui se sont placées en mode alerte suite au trauma et sont alors devenues hyperactives. Le biofeedback permettra à l’individu de calmer lui-même son système nerveux central lorsqu’il sentira son niveau de stress augmenter. Finalement, nous utiliserons la technique de l’Intégration par Mouvements Oculaire (IMO) afin de « déprogrammer » les émotions générées par l’événement traumatisant.

Ces trois techniques utilisées en parallèle font en sorte que notre taux de succès dans la réadaptation suite à un choc post-traumatique surpasse de loin les approches traditionnelles.

Sa pertinence scientifique et les résultats cliniques obtenus font que l’Armée américaine préconise maintenant ce type d’approche auprès de ses soldats traumatisés.

Chocs post-traumatiques - Neuroperforma

L’évaluation effectuée par Neuroperforma ne consiste pas en un diagnostique médical. Notre intervention est complémentaire à l’évaluation et au traitement effectué par votre professionnel de la santé